2018 sera t'elle une bonne année pour l’immobilier ?

Publié le 19 Mars 2018

Partager :
2018 sera t'elle une bonne année  pour l’immobilier ?

Nous vous le disions en février, 2018 pourrait bien voir les prix de l’immobilier continuer à grimper. Cependant, si la situation est favorable pour les vendeurs, les nouvelles lois visant à lutter contre la « rente immobilière » mises en place par le gouvernement Macron risquent d'avoir des conséquences non négligeables sur le marché.

 

Tout d’abord, 2018 verra apparaitre un impôt sur la fortune immobilière (IFI), qui vient remplacer l’impôt sur la fortune (ISF). Ainsi, seuls les biens immobiliers détenus directement ou par le biais d’une SCI, y compris ceux inclus dans un contrat d’assurance-vie, entrent dans le patrimoine tax- able.

Toutefois, cet impôt ne s’applique qu’à partir de 1,3 million d'euros (patrimoine net taxable), et l'immobilier en tant que tel n'est donc pas plus taxé qu'auparavant.

Néanmoins, il faut s'attendre à voir des désinvestissements et donc probablement plus de vendeurs.

 

Les français primo-accédants pourront toujours bénéficier de l’impôt à taux 0 pour leur résidence principale, et la Loi Pinel perdure, cependant cela se resserre sur des zones géographiques ten- dues où perdure un déséquilibre entre l’offre et la demande de logements.

 

Point clairement positif, la taxe d’habitation est amenée à baisser de 30% pour 80% des contribuables dès cette année, pour disparaître complètement en 2020. Toutes les personnes seules ayant un revenu fiscal de référence inférieur à 27 000 euros, et de 43 000 euros pour un couple, sont concernées.

 

 

Consultez nos biens à vendre dans le 14e arrondissement de Paris.

Consultez nos biens à louer dans le 14e arrondissement de Paris.

Contactez un de nos agents pour faire estimer votre bien

Partager :